Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Le badminton est un sport de raquette avec volant.
En Occident il est parfois considéré comme un simple jeu d'extérieur peu fatiguant, petit frère du tennis. 
Sa pratique en compétition n'est envisageable qu'en salle.

Pourtant, le badminton est un sport qui, pratiqué dans le cadre d'un club, est extrêmement éprouvant et tactique.
En Asie, le badminton est le sport numéro 1, et dans le monde c'est le deuxième sport le plus pratiqué après le football.

Le jeu consiste à échanger un volant à l'aide d'une raquette, au-dessus d'un filet haut de 1,524 m au centre et 1,55 m au niveau des poteaux à l'aide d'une raquette.
Les techniques de frappe induisent des mouvements variés : lent, rapide et feinté.

La vitesse des coups peut aller de 3 km/h lors d'un amorti à plus de 300 km/h pour un smash.
Récemment des spécialistes ont établi que la vitesse d'un volant peut même atteindre 330 km/h, c'est-à-dire la vitesse la plus élevée enregistrée dans tous les sports de raquettes. à titre de comparaison, la vitesse maximale atteinte par la balle lors d'un match de tennis entre joueurs professionnels ne dépasse pas les 260km/h.

Les fondamentaux

Comme tout sport, le badminton necessite l'apprentissage (rapide) des techniques élémentaires. 
Savoir comment tenir sa raquette, comment se positionner sur le terrain et comment s'y déplacer sont les bases dont l'assimiliation vont rendre les choses plus qu'amusantes !
Notez qu'à un niveau de pratique élevé, le badminton peut s'avérer être un sport extrêmement technique ; et la puissance du joueur, si elle est un sérieux atout, ne fait pas tout... loin de là.

La prise de raquette

La première chose à faire pour commencer à jouer est... de prendre en main sa raquette !
Et cela ne se fait pas n'importe comment.

Il existe essentiellement deux types de prise de raquette. 

Tout d'abord la prise dite "universelle" (appelée prise marteau au tennis).
Comme son nom l'indique, la raquette est prise à la manière d'un marteau, le tamis perpendiculaire au sol. 
L'intersection du pouce et de l'index vient donc se poser sur la tranche du grip. 
Cette prise est celle qui sert le plus. Elle est valable pour tous les coups de base.

L'autre prise est la prise pince.
La pression de la main sur le grip est relâchée. Il faut saisir le grip entre le pouce et le reste des doigts, la paume ne touchant pas le grip.
Cette prise est plus souple et permet des gestes plus courts avec une meilleure mobilité du poignet et non du bras complet. L'utilité de cette prise se sent pour le petit jeu au filet, pour les rushs ou les contre-amortis.
De même, cette prise est très utile aussi pour les services courts en revers.

La position sur le terrain

Au service, il est conseillé au serveur de se trouver juste derrière la ligne de service.
Pour le receveur, il doit se placer de préférence au milieu de son carré de service, la raquette déjà haute, prêt à profiter d'un mauvais service de l'adversaire.

Dans le reste de l'échange, un replacement est indispensable entre chaque coup.
Ce replacement doit se faire au centre du terrain, sur la ligne centrale, environ entre un et deux mètres derrière la ligne de service.

En double, le placement des partenaires est plus stratégique. Si la paire est en situation d'attaque (pour le savoir, il suffit de remarquer la trajectoire des volants : on attaque si nos trajectoires sont descendantes), les partenaires seront plutôt l'un derrière l'autre, pour pouvoir saisir plus rapidement les opportunités au filet.

En situation de défense (si vos trajectoires sont montantes), les partenaires sont côte à côte, pour plus de facilité de renvoi des volants.

Les déplacements

Vers le fond de court, les déplacements se font en pas chassés, le torse perpendiculaire au filet, position avec laquelle on doit frapper le volant.
Les replacements se font alors en course classique.
Vers l'avant, le déplacement se fera plutôt à l'aide d'une fente, comme à l'escrime, où on se détend un maximum la raquette en avant.
Si le déplacement doit se faire sur le côté, c'est qu'a priori, vous allez jouer un coup plat ou un smash.
Le meilleur mode est alors soit le pas chassé, soit un petit saut latéral.

Source Badminton-Web

  

   

Matchs du BCTM "en direct" ou rediffusion

RT @FFBaD: #MondayMotivation On débute la semaine avec les beaux sourires de nos Bleuets champions d'Europe 😍 #EJC18 #Tallinn2018 https:… 18 sept. 2018 à 17H54